Wichtiger Hinweis:
Diese Website wird in älteren Versionen von Netscape ohne graphische Elemente dargestellt. Die Funktionalität der Website ist aber trotzdem gewährleistet. Wenn Sie diese Website regelmässig benutzen, empfehlen wir Ihnen, auf Ihrem Computer einen aktuellen Browser zu installieren.
Zurück zur Einstiegsseite Drucken
Grössere Schrift
 
Tribunale federale
Tribunal federal
 
{T 0/2}
5C.245/2006 /frs
 
Arrêt du 1er février 2007
IIe Cour de droit civil
 
Composition
MM. et Mme les Juges Raselli, Président,
Nordmann et Marazzi.
Greffier: M. Fellay.
 
Parties
X.________,
demandeur et recourant, représenté par Me Jean-David Pelot, avocat,
 
contre
 
A.________ et B.________,
défenderesses et intimées, toutes deux représentées par Me Aba Neeman, avocat,
 
Objet
partage successoral,
 
recours en réforme contre l'arrêt de la Chambre des recours du Tribunal cantonal du canton de Vaud
du 10 juillet 2006.
 
Considérant:
que l'arrêt attaqué confirme un jugement de première instance rejetant une requête en partage successoral déposée par X.________ à l'encontre de A.________ et de B.________;
que le requérant a saisi le Tribunal fédéral d'un recours en réforme et d'un recours de droit public de contenus pratiquement identiques;
que le recours en réforme est irrecevable dans la mesure où les griefs qui y sont invoqués consistent en la violation du droit de procédure cantonal et de droits constitutionnels (art. 43 al. 1 et 55 al. 1 let. c OJ) et en une critique des constatations de fait de l'arrêt attaqué (art. 55 al. 1 let. c et 63 al. 2 OJ);
que le seul grief en principe recevable est celui tiré de la violation de l'art. 8 CC, mais il se confond, tel qu'il est invoqué, avec celui d'arbitraire dans l'appréciation des preuves, lequel relève du recours de droit public;
que le recours en réforme doit par conséquent être déclaré irrecevable, aux frais de son auteur (art. 156 al. 1 OJ);
 
Par ces motifs, vu l'art. 36a OJ, le Tribunal fédéral prononce:
1.
Le recours est irrecevable.
2.
Un émolument judiciaire de 2'000 fr. est mis à la charge du recourant.
3.
Le présent arrêt est communiqué en copie aux mandataires des parties et à la Chambre des recours du Tribunal cantonal du canton de Vaud.
Lausanne, le 1er février 2007
Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
Le président: Le greffier:
 
 
 
Drucken nach oben