Wichtiger Hinweis:
Diese Website wird in älteren Versionen von Netscape ohne graphische Elemente dargestellt. Die Funktionalität der Website ist aber trotzdem gewährleistet. Wenn Sie diese Website regelmässig benutzen, empfehlen wir Ihnen, auf Ihrem Computer einen aktuellen Browser zu installieren.
Zurück zur Einstiegsseite Drucken
Grössere Schrift
 
 
Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal
 
 
 
 
{T 0/2}
 
5A_358/2014
 
 
 
 
Arrêt du 2 mai 2014
 
IIe Cour de droit civil
 
Composition
M. le Juge fédéral von Werdt, Président.
Greffière: Mme Achtari.
 
Participants à la procédure
A.________ Sàrl,
recourante,
 
contre
 
B.________ SA,
intimée.
 
Objet
prononcé de faillite,
 
recours contre l'arrêt du Tribunal cantonal de l'Etat de Fribourg, IIe Cour d'appel civil, du 1er avril 2014.
 
 
Considérant:
que, par arrêt du 1er avril 2014, le Tribunal cantonal de l'Etat de Fribourg, II e Cour d'appel civil, a rejeté le recours interjeté par A.________ Sàrl contre une décision de première instance du 6 mars 2014 prononçant sa faillite;
que, examinant si les conditions de l'art. 174 al. 2 LP étaient remplies, l'autorité cantonale a considéré que la recourante avait certes payé la dette mise en poursuite, mais qu'elle n'avait en revanche pas rendu vraisemblable sa solvabilité, au motif qu'il ressortait de l'extrait du registre des poursuites qu'il existait à son encontre 24 poursuites, pour un montant total de 140'877 fr. 10, dont une seule était périmée (8'260 fr. 30), huit étaient au stade de la commination de faillite (80'764 fr. 30 au total), que la recourante prétendait avoir payé deux d'entre elles mais sans prouver cet allégué, qu'elle prétendait également que le montant de quatre d'entre elles était erroné mais sans exposer avoir entamé la moindre démarche judiciaire à cet égard, qu'elle ne faisait aucun commentaire s'agissant de deux comminations de faillite, et, enfin, que la recourante n'avait pas non plus rendu vraisemblable qu'elle disposait de suffisamment de liquidités pour honorer ses dettes déjà exigibles, étant donné qu'elle documentait ses projets pour un chiffre d'affaires de plus d'un million de francs uniquement par un récapitulatif dressé par elle-même, et que les liquidités dont elle prétendait disposer ne couvraient de loin pas le montant des poursuites se trouvant au stade de la commination de faillite;
que, par acte posté le 30 avril 2014, A.________ Sàrl interjette un recours en matière civile contre cet arrêt, en requérant au préalable que l'effet suspensif soit accordé;
que, faute de satisfaire aux exigences des art. 42 al. 2 et 106 al. 2 LTF, ce recours doit être déclaré manifestement irrecevable dans la procédure simplifiée prévue à l'art. 108 al. 1 let. b LTF, au motif que la recourante se borne à y exposer sa version des faits et à prétendre que la liste des poursuites contiendrait de fausses déclarations de créanciers et ne serait pas à jour;
que la requête d'effet suspensif devient sans objet;
que les frais judiciaires sont mis à la charge de la recourante (art. 66 al. 1 LTF);
 
 
par ces motifs, le Président prononce:
 
1. 
Le recours est irrecevable.
 
2. 
Les frais judiciaires, arrêtés à 500 fr., sont mis à la charge de la recourante.
 
3. 
Le présent arrêt est communiqué aux parties, au Tribunal cantonal de l'Etat de Fribourg, IIe Cour d'appel civil, au Service du Registre du commerce, Fribourg, à l'Office cantonal des faillites de l'Etat de Fribourg et au Registre foncier du district de la Sarine, Fribourg.
 
 
Lausanne, le 2 mai 2014
Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
 
Le Président: von Werdt
 
La Greffière: Achtari
 
 
Drucken nach oben