Wichtiger Hinweis:
Diese Website wird in älteren Versionen von Netscape ohne graphische Elemente dargestellt. Die Funktionalität der Website ist aber trotzdem gewährleistet. Wenn Sie diese Website regelmässig benutzen, empfehlen wir Ihnen, auf Ihrem Computer einen aktuellen Browser zu installieren.
Zurück zur Einstiegsseite Drucken
Grössere Schrift
 
Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal
 
{T 0/2}
5A_778/2010
 
Arrêt du 2 décembre 2010
IIe Cour de droit civil
 
Composition
Mme la Juge Hohl, Présidente.
Greffier: M. Fellay.
 
Participants à la procédure
Epoux X.________,
recourants,
 
contre
 
A.________ et B.________, respectivement juge et première juge de paix de C.________,
intimées,
 
Objet
récusation,
 
recours contre l'arrêt de la Cour administrative du Tribunal cantonal du canton de Vaud, récusation civile, du 16 septembre 2010.
 
Considérant:
que l'arrêt attaqué, statuant dans les causes en interdiction civile, en privation de liberté à des fins d'assistance et en limitation de l'autorité parentale concernant le recourant X.________, admet la récusation spontanée de la juge de paix A.________ et renvoie les causes en question à la première juge de paix B.________;
que le présent recours, dans la mesure où il vise la juge A.________, est irrecevable faute d'un intérêt juridique au sens de l'art. 76 al. 1 let. b LTF;
que dans la mesure où il a trait au renvoi des causes à la juge B.________, il ne répond manifestement pas aux exigences de motivation posées par les art. 42 al. 2 et 106 al. 2 LTF;
qu'il convient donc, conformément à l'art. 108 al. 1 let. a et b LTF, de ne pas entrer en matière;
que les frais de la présente procédure doivent être mis à la charge des recourants (art. 66 al. 1 LTF);
 
par ces motifs, la Présidente prononce:
 
1.
Le recours est irrecevable.
 
2.
Les frais judiciaires, arrêtés à 500 fr., sont mis à la charge des recourants.
 
3.
Le présent arrêt est communiqué aux participants à la procédure et à la Cour administrative du Tribunal cantonal du canton de Vaud.
 
Lausanne, le 2 décembre 2010
Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
La Présidente: Le Greffier:
 
Hohl Fellay
 
 
Drucken nach oben