Wichtiger Hinweis:
Diese Website wird in älteren Versionen von Netscape ohne graphische Elemente dargestellt. Die Funktionalität der Website ist aber trotzdem gewährleistet. Wenn Sie diese Website regelmässig benutzen, empfehlen wir Ihnen, auf Ihrem Computer einen aktuellen Browser zu installieren.
Zurück zur Einstiegsseite Drucken
Grössere Schrift
 
Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal
 
{T 0/2}
4A_43/2011
 
Arrêt du 9 mars 2011
Ire Cour de droit civil
 
Composition
Mme la Juge Klett, Présidente.
Greffier: M. Thélin.
 
Participants à la procédure
X.________ Sàrl, représentée par Me Luc Del Rizzo,
défenderesse et recourante,
 
contre
 
H.Z.________ et F.Z.________, représentés par Me Claude Kalbfuss,
demandeurs et intimés.
 
Objet
contrat d'entreprise
 
recours contre le jugement rendu le 3 décembre 2010 par la IIe Cour civile du Tribunal cantonal du canton du Valais (juge unique).
 
Considérant:
Que le 26 mars 2009, H.Z.________ et F.Z.________ ont ouvert action contre X.________ Sàrl devant le Juge du district de Monthey;
Que la défenderesse devait être condamnée à payer, en capital, 19'227 fr. pour remboursement de sommes versées en exécution d'un contrat d'entreprise;
Que la défenderesse a conclu au rejet de l'action et a élevé des prétentions reconventionnelles au montant de 3'273 fr. en capital;
Que le Tribunal cantonal du canton du Valais a statué le 3 décembre 2010;
Qu'il a accueilli l'action principale et rejeté l'action reconventionnelle;
Que la défenderesse a saisi le Tribunal fédéral d'un recours en matière civile tendant à la réforme de cette décision;
Que la valeur litigieuse, déterminée conformément à l'art. 51 al. 1 let. a LTF, n'atteint pas le minimum de 30'000 fr. exigé par l'art. 74 al. 1 let. b LTF;
Que les cas de dispense de la valeur litigieuse prévus par l'art. 74 al. 2 LTF ne sont pas réalisés;
Que la défenderesse ne se plaint pas de violation de droits constitutionnels;
Que ses moyens ne peuvent donc pas être examinés dans le cadre du recours constitutionnel subsidiaire prévu par l'art. 113 LTF;
Qu'il y a lieu de déclarer le recours irrecevable selon l'art. 108 al. 1 let. b LTF;
Que la défenderesse doit acquitter l'émolument judiciaire à percevoir par le Tribunal fédéral;
Que les demandeurs n'ont pas été invités à répondre au recours;
Qu'il ne leur sera donc pas alloué de dépens.
 
Par ces motifs, la Présidente de la Cour prononce:
 
1.
Le recours est irrecevable.
 
2.
La défenderesse acquittera un émolument judiciaire de 1'000 francs.
 
3.
Il n'est pas alloué de dépens.
 
4.
Le présent arrêt est communiqué aux parties et au Tribunal cantonal du canton du Valais.
 
Lausanne, le 9 mars 2011
 
Au nom de la Ire Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
La présidente: Le greffier:
 
Klett Thélin
 
 
 
Drucken nach oben