Wichtiger Hinweis:
Diese Website wird in älteren Versionen von Netscape ohne graphische Elemente dargestellt. Die Funktionalität der Website ist aber trotzdem gewährleistet. Wenn Sie diese Website regelmässig benutzen, empfehlen wir Ihnen, auf Ihrem Computer einen aktuellen Browser zu installieren.
Zurück zur Einstiegsseite Drucken
Grössere Schrift
 
 
Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal
 
 
 
 
{T 0/2}
 
5A_486/2015
 
 
 
 
Arrêt du 24 juin 2015
 
IIe Cour de droit civil
 
Composition
M. le Juge fédéral von Werdt, Président.
Greffière : Mme Achtari.
 
Participants à la procédure
A.________,
recourant,
 
contre
 
Tribunal de protection de l'adulte et de l'enfant de Genève, rue des Chaudronniers 3, 1204 Genève.
 
Objet
placement à des fins d'assistance,
 
recours contre la décision de la Chambre de surveillance de la Cour de justice du canton de Genève du 2 juin 2015.
 
 
Considérant :
que, par décision du 2 juin 2015, la Cour de justice du canton de Genève, Chambre de surveillance, a rejeté le recours interjeté par A.________ contre une ordonnance de première instance du 8 mai 2015 prononçant son placement à des fins d'assistance auprès de la Clinique de Belle-Idée;
que, sur la base de l'audition du recourant et d'une expertise médicale, l'autorité cantonale a retenu que le recourant souffrait de schizophrénie avec un syndrome de Diogène associé, qu'il se trouvait dans un état de négligence grave et d'abandon, qu'il présentait un risque concret de décompensation et un potentiel hétéro-agressif important quand il se sentait persécuté ou victime d'intrusion, spécialement dans la situation actuelle d'évacuation de son logement dont l'exécution était imminente, qu'il avait besoin d'un traitement antipsychotique, que le traitement ambulatoire avait échoué faute de reconnaissance par le recourant de sa maladie et de son besoin d'assistance, et que, dès lors, le placement était la seule mesure envisageable en raison de sa maladie, de son incurie et de son état grave de négligence et d'abandon;
que le recours du 16 juin 2015 interjeté par l'intéressé devant le Tribunal fédéral ne répond manifestement pas aux exigences de motivation des art. 42 al. 2 et 106 al. 2 LTF, le recourant ne s'en prenant pas aux considérants de l'arrêt attaqué pour démontrer une violation du droit ou de la Constitution fédérale, de sorte qu'il doit être déclaré irrecevable dans la procédure simplifiée (art. 108 al. 1 let. b LTF);
qu'il est renoncé à percevoir des frais (art. 66 al. 1 LTF);
 
 
par ces motifs, le Président prononce :
 
1. 
Le recours est irrecevable.
 
2. 
Il n'est pas perçu de frais.
 
3. 
Le présent arrêt est communiqué au recourant, au Tribunal de protection de l'adulte et de l'enfant de Genève et à la Chambre de surveillance de la Cour de justice du canton de Genève.
 
 
Lausanne, le 24 juin 2015
 
Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
 
Le Président : von Werdt
 
La Greffière : Achtari
 
 
Drucken nach oben