Wichtiger Hinweis:
Diese Website wird in älteren Versionen von Netscape ohne graphische Elemente dargestellt. Die Funktionalität der Website ist aber trotzdem gewährleistet. Wenn Sie diese Website regelmässig benutzen, empfehlen wir Ihnen, auf Ihrem Computer einen aktuellen Browser zu installieren.
Zurück zur Einstiegsseite Drucken
Grössere Schrift
 
 
Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal
 
 
 
 
{T 0/2}
 
5A_585/2015
 
 
 
 
Arrêt du 28 juillet 2015
 
IIe Cour de droit civil
 
Composition
M. le Juge fédéral von Werdt, Président.
Greffière : Mme Achtari.
 
Participants à la procédure
A.________,
recourant,
 
contre
 
Juge de Paix du district du Jura-Nord vaudois, 
rue des Moulins 10, 1401 Yverdon-les-Bains.
 
Objet
placement à des fins d'assistance,
 
recours contre l'arrêt de la Chambre des curatelles du Tribunal cantonal du canton de Vaud du 17 juillet 2015.
 
 
Considérant :
que, par arrêt du 17 juillet 2015, le Tribunal cantonal vaudois, Chambre des curatelles, a rejeté le recours interjeté par A.________ contre une décision du 9 juillet 2015 rejetant l'appel du recourant contre son placement à des fins d'assistance ordonné le 20 juin 2015;
que l'autorité cantonale a retenu que le recourant souffrait d'une décompensation maniaque d'un trouble bipolaire, que, dans ses phases dépressives, ce trouble pouvait entraîner un risque suicidaire élevé, et, dans ses phases hypomaniaques, un danger pour le patient (en l'occurrence des dépenses inconsidérées), que le recourant était anosognosique quant à sa maladie, qu'un retour à domicile était prématuré, les mesures ambulatoires suffisantes devant être mises en place et le traitement psychopharmacologique adapté;
que le recours interjeté contre cet arrêt le 24 juillet 2015 ne correspond manifestement pas aux exigences de motivation des art. 42 al. 2 et 106 al. 2 LTF, le recourant ne s'en prenant pas aux considérants de l'arrêt attaqué, et doit en conséquence être déclaré irrecevable dans la procédure simplifiée (art. 108 al. 1 let. b LTF);
qu'il n'est pas perçu de frais (art. 66 al. 1 LTF).
 
 
Par ces motifs, le Président prononce :
 
1. 
Le recours est irrecevable.
 
2. 
Il n'est pas perçu de frais.
 
3. 
Le présent arrêt est communiqué au recourant, au Juge de Paix du district du Jura-Nord vaudois et à la Chambre des curatelles du Tribunal cantonal du canton de Vaud.
 
 
Lausanne, le 28 juillet 2015
 
Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
 
Le Président : von Werdt
 
La Greffière : Achtari
 
 
Drucken nach oben